L’assainiste du mois : Philippe BASSAHON (44-56-35)

assainiste-assainissement

Le réseau d’assainistes STOC Environnement

Dans cette rubrique, durant l’année et région par région, un se présente et répond à quelques questions concernant son .

 

Bassahon-Philippe. L’assainiste du mois : Philippe BASSAHON (44-56-35)L’assainiste du mois : Philippe BASSAHON (44-56-35)

Philippe Bassahon habite La Baule et prend en charge une partie de la Bretagne : Morbihan (56), Ile et Vilaine (35) et Loire-Atlantique (44).

Le parcours professionnel de Philippe trouve sa continuité « au fil de l’eau »…

Vos solutions Stoc environnement Les filières Stoc Environnement sont conçues pour respecter les sites et l’environnement naturel en toute situation.Après une formation « Responsable qualité et R&D en agroalimentaire » qu’il complète par un Master « Qualité Sécurité Environnement », il se tourne vers  : , écologie, impact environnemental, traitement de l’eau, … pour aboutir logiquement vers les questions d’assainissement et particulièrement d’assainissement non collectif.

Après plusieurs années auprès d’un grand groupe il crée sa société consacrée à l’eau et l’assainissement et devient également Assainiste Stoc.

« Cette structure me permet d’assurer une garantie décennale à mes clients ».

Votre point fort, Philippe ?

installation-microstation-3« Le service avant tout ! Quelle que soit l’origine de mon contact, je mets un point d’honneur à appeler dans la demi- journée qui suit. Les clients sont souvent étonnés par cette réactivité mais également très favorablement « impressionnés ! » ».

Philippe agit de même avec les professionnels : il s’adapte aux besoins des terrassiers, maçons et autres intervenants en apportant son aide pour les dossiers. Il fait une visite une fois par jour sur tous les chantiers en cours, même en pleine saison. Il y fait l’assistance à la mise en place, la mise en service et la formation du client final.

microstation-35-44-56« La présence sur le terrain est très importante. Si un client veut installer seul sa microstation, je viens toujours pour l’assistance et la mise en service. Si un terrassier a besoin d’aide pour les branchements, je l’aide également. C’est normal, on est tous sur le même projet…».

Bureaux d’Etudes, Hydrogéologues, PédologuesEt les « plus » ?

« J’accompagne les clients ou les terrassiers pour le  : Spancs, prêts à taux zéro, subventions… ».

« Ces dossiers me demandent du temps entre un devis très complet avec photos, descriptif et fiche technique du produit…, je vais au SPANC, j’accompagne le BE sur le site pour rassurer et expliquer à mon client, etc. »

« Ce type de service est très important et rassurant pour le client. » 

Au final, ces attentions sont récompensées car Ph. Bassahon crée des liens avec ses clients et les professionnels qu’il rencontre dans les bureaux ou sur les chantiers.

Une organisation particulière ?

Le contact

stock-microstation-epuration« En tant qu’assainiste, je travaille seul mais jamais seul sur un projet. Mes partenaires sur le terrain sont en priorité les terrassiers/maçons et nous collaborons sur chaque chantier. Certains d’entre eux sont d’ailleurs devenus des partenaires réguliers. Pour les projets sur les départements limitrophes, je fais appel à mes collègues assainistes de la région. Partout en France vous trouvez un assainiste Stoc ! ».

Un stock 

« Stock et remorque me permettent également de présenter les microstations de Stoc Environnement sur les salons auxquels je participe et de démontrer sur place le produit aux clients et partenaires ».

philippe-bassahon-stoc« J’ai un petit et une remorque avec un stock déporté ce qui me permet de «  » terrassiers et maçons. Je livre alors sur le chantier et je fais . Je mets toujours en service.».

Qu’attendent vos clients ?

« Nous (les assainistes, ndlr) travaillons beaucoup dans la réhabilitation des assainissements non collectifs et souvent les clients sont peu renseignés. Ils ne savent pas quoi faire et attendent une assistance. En général je reprends avec eux les fondamentaux de l’ANC, les solutions possibles (toutes), et je réponds à leurs questions ».

« Je les aide pour les montages de dossiers, y compris les dossiers financiers. La microstation ne suffit pas, il est important d’offrir un service complet » !

Une situation atypique ?

« Par exemple j’ai monté une microstation sur une péniche qui hébergeait un salon de coiffure ! Les contraintes ne sont pas les mêmes, bien sûr… ».

Une situation atypique ? « Par exemple j’ai monté une microstation sur une péniche qui hébergeait un salon de coiffure ! Les contraintes ne sont pas les mêmes, bien sûr… ».

une microstation sur une péniche …

 

Que souhaitez-vous améliorer ?

devis-prix-microstation« Dans l’idéal je souhaiterais tisser un réseau durable avec des partenaires privilégiés concernés par afin d’augmenter les synergies entre nos métiers. Dans la mesure où nous sommes plus ou moins concernés par les mêmes chantiers, nous pourrions sans doute gagner en temps et efficacité en nous concertant dès le démarrage du projet».

Bassahon-PhilippePour contacter Philippe BASSAHON,

en fonction de votre département :

L’assainiste du mois : Philippe BASSAHON (44-56-35) 
©Interview et Article réalisé par le Service Communication 
STOC Environnement

Service Communication STOC Environnement