AUTOEPURE FPR

AUTOEPURE FPRAUTOEPURE : filière plantée de roseaux

Ecologique, compacte et très économique

Agréée pour le fonctionnement intermittent

AUTOEPURE FPR : De 1 à 20 EH, cette filière est la

(Agrément numéro 2011 – 0004 bis et 2012-013) – guide d’utilisation

Un système écologique, simple et très économique

Ce système permet un . Il peut fonctionner sans énergie et  ne dégage pas d’odeurs.

AUTOEPURE® solution de filtration naturelle, démontre un excellent rendement épuratoire, notamment par la nitrification des composés azotés.

Après décantation dans une fosse toutes eaux, les eaux sont traitées successivement par  2 filtres : un massif filtrant à suivi d’un massif filtrant à flux horizontal.

Plus efficace que les filières traditionnelles (filtres à sable) ce procédé a une emprise foncière réduite. Il bénéficie également de la présence des  : pas de risque de colmatage, apport d’oxygène pour les bactéries et maintien des .

AUTOEPURE FONCTIONNEMENT

Cliquez pour Agrandir

AUTOEPURE : filière plantée de roseauxL’intégration des roseaux dans le paysage (sans nécessité de clôture) donne un aspect naturel à cet espace qui s’harmonise alors parfaitement avec un paysage rural. L’étanchéité des filtres (horizontal et vertical)  garantit l’absence de pollution par dissipation latérale dans les sols.

L’étude de sol permettra de choisir l’emplacement le mieux approprié à la topographie.

Fonctionnement

AUTOEPUR FPR FONTIONNEMENTLes eaux usées sont collectées et préalablement décantées dans une fosse toutes eaux.  Elles sont ensuite acheminées vers la zone de filtration par un dispositif adapté : pompe ou chasse à auget.

Les ensuite dans les massifs filtrants.

La présence des roseaux sur le massif filtrant joue un rôle essentiel :

  • Leurs racines permettent le développement de bactéries capables de ,
  • Le développement de racines et radicelles permet un auto-curage des filtres,
  • Elles produisent l’oxygène nécessaire pour l’oxydation de la matière organique,
  • Les parties aériennes des roseaux protègent la surface des filtres en été.

Les eaux ainsi traitées peuvent être dissipées, soit par , soit par rejet vers un .

Caractéristiques et fonctionnement

Dimensionnement

  Capacité (en EH) Nb d’usagersdesservis Charge hydrauliquejournalière Surface du filtrevertical (en m²) Surface du filtrehorizontal (en m²)
AUTOEPURE® 3000 5 1 à 5 0,75 15 5
AUTOEPURE® 4000 8 6 à 8 1,20 24 8
AUTOEPURE® 5000 10 9 à 10 1,50 30 10
AUTOEPURE® 7000 15 11 à 15 2,25 45 15
AUTOEPURE® 9000 20 16 à 20 3,00 60 20

Tableau récapitulatif du dimensionnement en fonction du nombre d’usagers


Performances en sortie de la filière à 100% de la charge nominale

  Paramètres mesurés
  DCO DBO5 MES
Concentration en sortie (en mg/l) < 50 mg/L < 10 mg/L < 5 mg/L
Rendement 94 % 99 % 98 %

Concentration moyenne mesurée à partir de 2 prélèvements réalisés après homogénéisation


Concentration maximale
MES 30 mg/l
DBO5 35 mg/l

 Niveau de rejet garanti


Télécharger le schéma global    ¦    Télécharger la fiche produit

AUTOEPURE-schema-global        ¦         Fiche-produit-Autoepure


Principe de fonctionnement d’un de roseaux

Principe de fonctionnement d’un filtre planté de roseaux

Alimentation

Afin de répartir les eaux usées de façon homogène sur toute la surface des filtres et d’utiliser réellement tout le volume du réacteur biologique, les filtres doivent être alimentés par intermittence avec un très fort débit (réalisation d’une alimentation séquentielle (par poste de relevage ou auget) sur le compartiment vertical unique). Ce principe permet également de prévenir la formation de zones de saturation locales ou colmatage biologique.

Massif filtrant à percolation verticale et horizontale

  • AUTOEPURE FILTRE PLANTÉ DE ROSEAUXVerticale : Les eaux percolent verticalement à travers le filtre garni de sable (dont la granulométrie est déterminée par calcul de façon à respecter les contraintes hydrauliques). Les matières en suspension (MES) qui sont encore contenues dans les eaux après le dispositif de prétraitement sont retenues sur la surface des filtres. La matière organique dissoute est partiellement décomposée par des bactéries aérobies, qui se trouvent à l’intérieur du filtre, sur les rhizomes et racines des roseaux mais aussi sur les graviers.
  • Horizontale : Les eaux percolent horizontalement par effet piston dans un massif de graviers fins. Le volume du massif filtrant permet un temps de séjour important. Un traitement complémentaire des eaux est ainsi réalisé.

En parallèle avec ce filtrage mécanique, les bactéries développées sur les racines des roseaux exercent une épuration biologique.


Avantage des roseaux

  • AUTOEPURE filière plantée de roseauxLeurs racines permettent le développement de bactéries capables de dégrader la matière organique,
  • le développement de racines et radicelles permet un auto-curage des filtres,
  • les racines et radicelles des roseaux produisent de l’oxygène (environ 10 g/m²/jour) indispensable pour les réactions d’oxydation de la matière organique.
  • Les parties aériennes des roseaux maintiennent à l’ombre la surface des filtres en été et donc préservent une certaine hygrométrie. Ceci évite l’apparition d’un encroûtement imperméable de la surface qui réduirait ou même annulerait les possibilités d’infiltration des eaux usées.

Dimensionnement et descriptif du filtre

AUTOEPURE : filière plantée de roseauxLa filière AUTOEPURE® est une filière dédiée à l’assainissement non collectif en habitat

individuel. Le massif filtrant se décompose en 2 compartiments :

  • un compartiment à percolation verticale est dimensionné à 3,00 m²/EH
  • un second à écoulement horizontal est dimensionné à 1,00 m²/EH

Installation de la station

GEOTEXTILE-GEOMEMBRANEPose des géotextiles et de la géomembrane : La géomembrane est un caoutchouc imperméable qui permet de rendre le filtre étanche et d’empêcher que les eaux usées ne s’infiltrent dans le terrain avant leur traitement. Les géotextiles ont pour rôle de protéger la géomembrane des roches et cailloux du terrain environnant et des granulats de remplissage susceptibles de la perforer.

Ancrage de la géomembrane : la géomembrane doit être positionnée correctement et ne plus bouger au cours de la vie de l’ouvrage. Pour cela, elle est fixée sur le terrain encaissant par un ancrage.

Chaque installation d’assainissement non collectif est spécifique et adaptée à vos besoins.

Les préconisations peuvent varier en fonction des contraintes d’habitation (nombre d’EH) et d’intermittence, de configuration du terrain (relief, sols, nappe phréatique,…), réglementation, etc..

Contactez l’assainiste STOC Environnement de votre département et trouvez avec lui la meilleure solution d’assainissement autonome pour votre habitation