HYBRIDO Assainissement Réhabilitation Camping

HYBRIDO Assainissement Réhabilitation Camping - Réhabilitation d’un assainissement autonome
Système de traitement HYBRIDORéhabilitation d’un assainissement autonome Camping

Réhabilitation d’un assainissement autonome CampingMicro-station d’épuration type OXY semi-enterrée

+

Filtre planté spécifique horizontal hors sol


(03), 68 emplacements


1. Le projet

système d’assainissement non collectif regroupéLe projet consistait en la réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif regroupé pour le traitement des eaux usées du « Camping de Neuvre », situé sur la commune de Châtel de Neuvre (03) et comprenant les suivantes :

  • 1 habitation individuelle,
  • 1 camping,
  • 1 restaurant (réservé à la clientèle du camping).

L’ensemble des eaux usées (camping, habitation et restaurant) étant collecté dans un système d’assainissement commun, il s’agissait de définir la filière d’ANC regroupé adaptée au traitement des eaux usées du site.


2. Les activités du site

  • L’ensemble des eaux usées (camping, habitation et restaurant) étant collecté dans un système d’assainissement communL’habitation

L’habitation est occupée de façon permanente par les gérants et présente les caractéristiques suivantes :

  • 1 chambre,
  • 1 salle de bain,
  • 1 ,
  • 1 salon/cuisine.
  • Le camping

Le camping est ouvert du 1er avril au 1er octobre. L’occupation des emplacements est maximale sur la période s’étalant du 15 juillet au 15 aout.

Il dispose d’une capacité d’accueil maximale de 100 personnes :

  • 68 emplacements nus dont l’occupation maximale est d’environ 118 personnes,
  • 2 caravanes d’une capacité d’accueil de 2 personnes,
  • 1 mobile-home d’une capacité d’accueil de 2 personnes.

La fluctuation de fréquentation varie de 2 à 100 % maximum en pleine saison.

La contrainte technique majeure du projet liée à l’installation du système de traitement est la variation d’arrivée des eaux usées selon la fréquentation du camping.

  • HYBRIDO-102 assainissement autonome CampingLe restaurant

Son ouverture et sa fréquentation sont calquées sur celles du camping. Il dispose d’une capacité maximale de 30 couverts et est ouvert les vendredis et les samedis.

Le restaurant étant réservé à la clientèle du camping, le flux de pollution qu’il génère est compris dans celui du camping.

Le flux de pollution des différents points de production d’eaux usées est le suivant :

Désignation Occupation maximale Coefficient correcteur Equivalents

Habitant (EH)

Habitation 2 1 2
Emplacements nus 118 0,8 94
Caravanes 4 1 4
Mobile home 2 1 2
Total 102

Le flux de pollution généré par l’ensemble du camping est donc de 102 EH.


3. Situation et contraintes

Le site se situe à environ 900 m au nord-est, du centre de la commune de CHATEL de NEUVRE.

Il est accessible par une voie communale de qualité. La zone d’implantation de la filière d’assainissement ne présente aucune contrainte d’accès particulière.

Le terrain d’implantation du système d’ANC est bordé :

  • au Nord et à l’Ouest, par des parcelles agricoles,
  • au Sud, et à l’Est, par la rivière l’Allier.

Le relief du terrain d’implantation du système de traitement ne présente aucune pente significative.


3.1 Risques Naturels Prévisibles

Risques Naturels PrévisiblesLa commune de CHATEL de NEUVRE est concernée par le PPRN-inondation de la Plaine d’Allier, prescrit par arrêté préfectoral du 1er février 2006.

Le site d’implantation du dispositif d’assainissement non collectif est situé dans le champ d’expansion de crues à aléa fort à moyen (CEC2) : le système de traitement serait installé sur une zone inondable, compte tenu de la proximité de la rivière (Allier). Le niveau des plus hautes eaux de la nappe phréatique est proche du terrain naturel.

Le règlement du PPRI de l’Allier prescrit : «d’installer des tampons d’assainissement verrouillables pour les parties de réseaux pouvant être mises en charge lors des inondations».

Il conviendra donc d’équiper le futur dispositif d’assainissement de regards hydrauliques étanches ainsi que d’un clapet anti-retour au niveau du point de rejet afin d’éviter toute intrusion d’eau parasite dans le dispositif d’épuration.

3.2 Prélèvements et contrôles

La parcelle concernée se trouve dans le bassin versant de la rivière « L’Allier » situé à l’est de la propriété.

Le .

Le site d’implantation du système d’assainissement non collectif n’est pas localisé dans :

D’après les informations sur la parcelle et son environnement, la surface réellement disponible pour l’implantation d’une filière d’ANC sera d’environ 150 m².

Les réseaux de collecte et de transport des eaux usées devront être strictement séparatifs.


Filière de traitement hybrido4. Filière de traitement retenue

Compte tenu des contraintes du site et de la taille estimée du projet, la filière HYBRIDO a été choisie, constituée d’’un :

  • prétraitement type dégrilleur manuel, et séparateur à graisses,
  • poste de relevage,
  • système de traitement HYBRIDO 102 composé :
    • D’une micro-station d’épuration type OXY semi enterrée,
    • D’un filtre planté spécifique horizontal hors sol de 50 m².

Cette solution HYBRIDO permet d’obtenir d’excellents rendements épuratoires. Composée d’une à boues activées en amont et d’un filtre planté en aval, elle est l’outil adéquat quel que soit le flux à traiter.

Le sous-dimensionnement volontaire de permet de garantir un rendu épuratoire efficace lorsque l’alimentation en eaux chargées est faible.

Pendant la période de haute fréquentation du lotissement, l’augmentation des MES en sortie de station sera absorbée par le filtre à écoulement horizontal (technique de la phytoépuration) qui prendra le relais.

hybrido-schema-principe technique de la phytoépuration

4.1 Dégrilleur et

En sortie de cuisine, les eaux usées sont chargées de graisses et matières lourdes. Le dégrilleur élimine les solides de taille égale ou supérieure à 6 mm, le séparateur à graisses récupère les aliments solides des particules alimentaires. Puis, l’eau traverse l’intérieur de l’ouvrage où elle se rafraîchit permettant aux graisses de se séparer et de se stocker en surface.

4.2 Poste de relevage

Poste de relevageLors de l’installation de la filière, un relevage s’est avéré nécessaire, pour remonter les eaux usées vers la filière d’assainissement.

Le poste a permis de relever toutes les eaux grises et de surélever la microstation d’environ 40 cm.

Une pompe de relevage aspire les eaux usées prétraitées pour les transférer vers la microstation située en un point plus élevé du terrain.

Le risque d’inondation est à prendre en compte. La dernière crue a vu monter le niveau de 23 cm au-dessus du niveau naturel.

4.3 Microstation à boues activées (culture libres)

La microstation est composée de deux cuves décomposées en deux bassins :

  • Microstation à boues activées (culture libres)Un réacteur biologique

L’élimination de la pollution carbonée et l’oxydation de l’azote ammoniacal sont réalisées dans un milieu aérobie. Afin de créer un milieu favorable au développement des bactéries réalisant cette épuration, un apport d’oxygène se fait au moyen d’un aérateur de surface, qui permet d’assurer l’oxygénation et l’homogénéisation de la masse bactérienne.

Après la phase d’aération, la est acheminée gravitairement vers le clarificateur dont le but est d’accueillir ces boues minéralisées, de les décanter et d’en faire rediriger une partie vers le réacteur biologique.

Les boues en excès seront conservées dans le clarificateur et nécessiteront une évacuation comprise dans le contrat d’entretien de la filière.

Ses atouts
  • Emprise au sol limitée
  • Intégration paysagère totale (5 trous d’hommes de visite)
  • Limitation des nuisances visuelles, olfactives et sonores

4.4 Filtre planté à écoulement horizontal

Filtre planté à écoulement horizontalLe filtre retenu dans cette solution HYBRIDO est un filtre planté de macrophytes de 50 m².

L’utilisation de zones humides pour le traitement des eaux naturelles ou usées est largement répandue et l’efficacité de ces systèmes prouvée.

Cette technique combine l’utilisation de substrat organique ou inorganique, des plantes et de leurs micro-organismes, associés pour dégrader, éliminer, confiner ou détoxifier les polluants organiques et/ou inorganiques en milieu aquatique.

Elle permet un abattement de l’azote et du phosphore, ainsi que des MES, de la DCO, de la DBO et des pathogènes.

D’une manière générale, de tels systèmes mettent en jeu distinctement trois phénomènes complémentaires :

  •  filtre à écoulement horizontal solution HYBRIDOune filtration mécanique de l’effluent par la matrice poreuse,
  • une biodégradation et minéralisation des polluants grâce à l’activité microbienne,
  • une phytodégration ou phytoextraction/exportation par les végétaux mis en place.

Le filtre à écoulement horizontal est ainsi nommé du fait du sens de l’écoulement dans le filtre (de l’entrée vers la sortie), en opposition au filtre à écoulement vertical, dont l’écoulement est gravitaire.

hybrido-102-camping Le filtre est une unité remplie de médias filtrants (gravier, pouzzolane etc.) choisis spécifiquement en fonction de l’effluent à traiter.Le filtre est une unité remplie de médias filtrants (gravier, pouzzolane etc.) choisis spécifiquement en fonction de l’effluent à traiter.

Ce bassin est ensuite planté d’espèces végétales aquatiques (macrophytes), elles aussi choisies spécifiquement en fonction des caractéristiques de l’effluent.

Une fois la végétation développée, les filtres à écoulement horizontal présentent la caractéristique d’une très bonne intégration paysagère.

Télécharger cet article au format pdf 

hybrido


   Article HYBRIDO Assainissement Réhabilitation Camping
   © Service Communication STOC Environnement

Service Communication STOC Environnement